MAIN Jean-Claude

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 2 octobre 1842 à Sainte-Croix (Ain) ; homme de peine ; domicilié à Paris 85, rue de l’Ourcq (XIXe arr.) ; communard.

Ancien soldat au 18e bataillon de chasseurs à pied, Jean-Claude Main avait obtenu la médaille du Mexique ; sergent dans les Éclaireurs de la Seine pendant le siège de Paris, il entra comme sous-lieutenant le 6 avril 1871 au 269e bataillon fédéré (Tirailleurs de la Marseillaise). Il fut arrêté le 28 mai et détenu sur le Fontenoy à Brest (Finistère).
À part « le manquement à l’esprit militaire », rien de concret ne put lui être reproché et il fut condamné, le 8 janvier 1872, à dix ans de bannissement et déchéance de la médaille du Mexique par le 7e conseil de guerre. Il se réfugia en Suisse, mais il avait quitté ce pays à la date du 1er janvier 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65064, notice MAIN Jean-Claude par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 octobre 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, GR 8 J 243 (163) et Ly 93. — Arch. Nat., BB 24/866. — Arch. PPo., B a/431, pièces 786 à 791.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément