MARION Léon

Né vers 1836 à Lormes (Nièvre) ; voyageur de commerce à Paris ; communard.

Il fut condamné, le 8 juillet 1872, par le 3e conseil de guerre séant à Versailles, à un an de prison. Il faisait partie d’un groupe de treize prévenus — voir J.-A. Bernard — presque tous originaires de la Nièvre, qui se rendirent entre le 12 et le 15 mai 1871 à Nevers en vue, dit l’accusation, d’organiser dans le Centre un mouvement favorable à la Commune de Paris. Marion devait se rendre à Clamecy avec le grade de lieutenant. Avant son départ de Paris, il avait reçu 150 F. Il gagna Lormes où il fut arrêté.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65418, notice MARION Léon, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 février 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément