MAZELIER Lucien, Emile [né en 1887]

Par Roger Pierre

Né le 5 avril 1887 à La Voulte (Ardèche), mort le 7 juin 1977 à Die (Drôme) ; cheminot ; syndicaliste autonome puis CGTU du Vaucluse puis de la Drôme ; socialiste puis communiste.

Lucien Mazelier était le fils d’un aiguilleur. Mécanicien au PLM à Avignon (Vaucluse), il se syndiqua dès 1907 et devint en 1919 membre de la section socialiste d’Avignon. Il prit une part active aux grèves du secteur en 1920 et rejoignit le Parti communiste dès sa fondation.

En 1923, il vint à Portes-lès-Valence où il créa, avec Berthe Gaillard*, une cellule essentiellement composée de cheminots qui fut l’une des plus actives de la région.

Secrétaire de la section syndicale des cheminots CGTU, il anima aussi, pendant plusieurs années, la commission de contrôle de l’Union des syndicats PLM. À son départ à la retraite, en janvier 1936, ses camarades saluèrent en lui « un de la belle phalange de 1920, un de ceux qui au lendemain de la guerre n’avaient pas perdu confiance et agissaient pour redonner de la vie et une base solide au mouvement. »

Retiré à Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme), Lucien Mazelier continua à militer au Parti communiste après la Seconde Guerre mondiale.

Il se maria une première fois à Valence avec Berthe Chapuis le 16 juin 1914 puis le 27 février 1954 à Saint-Marcel-Les-Valence avec Jeanne Hérisson. Il eut deux fils.

A-t-il un lien de parenté avec Lucien Mazelier né en 1917, comme lui cheminot, syndicaliste et communiste de la Drôme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6543, notice MAZELIER Lucien, Emile [né en 1887] par Roger Pierre, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 mars 2012.

Par Roger Pierre

SOURCES : Arch. Dép. Drôme 35 M 257. — Congrès de l’Union des syndicats PLM — Le Travailleur Alpin, 11 janvier 1936.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément