MARTAINVILLE Dieudonné

Né le 19 septembre 1829 à Saint-Quentin — qui peut être Saint-Quentin-en-Tourmont ou Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly (Somme) ; correcteur d’imprimerie, puis professeur libre ; communard.

Il fut substitut du procureur de la Commune de Paris, par décision en date du 1er mai 1871 ; mais, par arrêté du Comité de Salut public en date du 25 floréal, an 79 (14 mai 1871), Martainville, considéré comme démissionnaire de ses fonctions, fut remplacé par Sachs.
Il fut condamné par contumace, le 22 juillet 1873, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la dégradation civique. Quand il purgea sa contumace, le 26 février 1874, il fut interné à la prison des Chantiers puis acquitté.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65490, notice MARTAINVILLE Dieudonné, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 novembre 2021.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 4e conseil (n° 1610). — Arch. PPo., listes de contumaces. — J.O. Commune, op. cit., 5 mai et 16 mai 1871. — Note de Louis Bretonnière.

Version imprimable Signaler un complément