MARTELLIÈRE E. Daniel

Par Pierre Baudrier

Né en 1850 ; médecin présent à Paris sous la Commune

Né en 1850, Matrellière vivait encore en 1915, il sera « enlevé prématurément » à sa famille.
Par arrêté du 5 mai 1871, le docteur Martellière fut nommé chirurgien-major du 41e bataillon fédéré.
Il se désolidarisera aussi nettement que possible de la Commune. Le 10 juillet il écrivit qu’il avait été nommé à son insu en date du 5 mai, que cette nomination ne pouvait pas signifier son approbation des hommes et des choses de la Commune. Son bataillon a occupé la place de la Bourse du 23 mars jusqu’à la fin. Il se félicitait de sa dissolution avant même l’entrée des troupes versaillaises dans Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65507, notice MARTELLIÈRE E. Daniel par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 août 2022.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : J.O. Commune, op. cit. 8 mai 1871. — Georges d’Heylli, Le livre rouge de la Commune : extrait du « Journal officiel », Paris, E. Dentu, 1871, 173 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable