MARTIN Charles, Augustin

Né le 8 mai 1849 à Meaux (Seine-et-Marne) ; demeurant à Paris, rue Beaubourg ; pâtissier ; communard.

Il était célibataire. Exempté du service militaire comme fils de veuve, il s’engagea au 29e régiment de ligne pour la durée de la guerre contre la Prusse. Licencié le 12 mars 1871, il vint à Paris et travailla comme pâtissier. Fin avril, il s’enrôla dans le bataillon des Défenseurs de la République. Le 30 avril, il alla à Issy ; le 5 mai, il était de retour à Paris ; on l’envoya à Passy le 15 mai. Le 21 il parvint à regagner son domicile et, le 22, il dut rejoindre son bataillon, boulevard Magenta ; il se rendit le 28 mai.
Les renseignements recueillis sur son compte étaient mauvais (selon la police). Il fut condamné, le 18 mars 1872, par le 13e conseil de guerre, à cinq ans de prison et à dix ans de surveillance. À Landerneau (Finistère), il prit part au mouvement de résistance de mai 1875 ; il eut ensuite de bonnes notes (rapport du directeur, 23 juillet 1876) ; le 19 octobre 1876, il obtint remise du reste de sa peine, et, le 23 août 1877, la surveillance fut levée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65563, notice MARTIN Charles, Augustin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 février 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/760.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément