MARTIN L.

Ancien combattant de la Commune réfugié aux États-Unis.

En janvier 1873, il versa $1 à la collecte en faveur des veuves et des orphelins des combattants de la Commune.
Le 30 mars 1876, il assistait à la réunion des proscrits de la Commune qui se tint à Husch’s Hall, 123 Houston str, New York, sous la présidence de Fondeville et où fut examinée l’accusation contre les frères May. Il s’y déclara prêt à voter leur exclusion, regrettant toutefois que ces derniers n’aient pas estimé devoir venir se défendre (APP Ba 429).
Martin figura encore parmi les 54 signataires de la lettre qu’adressèrent le 31 décembre 1877 les communistes new yorkais aux membres de la communauté icarienne à la demande de Sauva (voir J. Olivier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65597, notice MARTIN L., version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 février 2020.

SOURCES : J. Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, op. cit, p. 530. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément