MARTIN Pierre, Antoine

Né à Lunel (Hérault) le 5 juillet 1838 (ou le 18 janvier 1835 ?) ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père d’un enfant ; il avait été condamné le 25 novembre 1857, à Montpellier, à 16 f d’amende pour délit de chasse.
Sergent-major, sous la Commune de Paris, au 56e bataillon fédéré, membre du Comité central de la Garde nationale et membre de la Commission municipale du XIIe arr., il fut condamné, le 18 juin 1873, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la dégradation civique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65613, notice MARTIN Pierre, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/858. — Arch. Min. Guerre, 4e conseil (n° 823). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément