MARTINET Frédéric, Antoine

Né à Moirans (Isère) le 10 janvier 1836 ; mécanicien à Oullins (Rhône) ; militant socialiste.

Il était marié, père d’un enfant.
Militant, vers la fin du Second Empire, d’un groupe socialiste, le Cercle des Ouvriers métallurgistes de la Guillotière, il fut condamné, en 1874, à 50 f d’amende pour avoir aidé à reconstituer cette organisation.
Voir A.M. Loenger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65632, notice MARTINET Frédéric, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 février 2020.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série U, procès-verbaux du tribunal correctionnel de Lyon, 15 avril 1874.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément