MASSOL Léon

Né le 30 juin 1843 ; communard.

Réfugié en Suisse à la suite de la défaite de la Commune de Paris ; ingénieur, « il s’adonna plus tard aux études pasteuriennes. Membre du Comité de l’Institut Pasteur, il mourut en décembre 1909, directeur du laboratoire de bactériologie de l’Université de Genève qu’il avait créé ».

Léon, Charles, Étienne Massol était l’enfant naturel de Jeanne, Henriette, Marie, Joséphine Haranger, qui épousa plus tard Jean Étienne, Auguste, Massol, qui l’adopta et lui donna son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65699, notice MASSOL Léon, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 mai 2021.

SOURCES : M. Vuillaume, Mes Cahiers rouges, op. cit., p. 399, n. 1. — Notes de Jean-Jacques Massol.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément