MÉGY

Cheminot à Oullins (Rhône) ; militant du syndicat unitaire des ateliers ferroviaires jusqu’en 1936.

Dans les années trente, Mégy fit partie du conseil d’administration de ce syndicat et, le 15 février 1934, en devint le trésorier adjoint. Était-il en désaccord avec les conditions de la réunification syndicale ? En février 1936, il démissionna du syndicat unifié des cheminots créé avant la réunification effectuée le mois suivant et consacrée par le congrès de Toulouse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6572, notice MÉGY, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCE : Procès-verbaux du syndicat des cheminots d’Oullins déposés au comité régional Rhône-Alpes CGT

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément