MATRAT Jacques

Né le 4 avril 1840 à Auxonne (Côte-d’Or) ; demeurant à Paris ; ouvrier charron et concierge ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Il avait été condamné en 1853 à deux jours de prison pour vol de récoltes. Les renseignements recueillis sur lui laissaient à désirer (selon la police).
Sous-lieutenant à la 3e compagnie de marche du 185e bataillon de la Garde nationale au moment du 18 mars 1871, il avait servi durant toute la Commune ; il alla au fort de Bicêtre, participa aux combats de Châtillon et de Villejuif. Il nia avoir pris part à ces combats, mais avoua être allé à Gentilly au début de mai et de là à Cachan ; il rentra à Paris le 25 mai et se réfugia chez lui.
Il fut condamné, le 16 novembre 1871, par le 16e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65787, notice MATRAT Jacques, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 février 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/731.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément