MAZZONI, Masoni, Gervais, Protais dit Guérin

Né à Saint-Barthélemy (Italie) le 1er septembre 1832 ; sculpteur sur bois ; membre de l’Internationale ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Il habitait, en 1871, 165 ou 185, rue de Charenton, à Paris, XIIe arr.
Pendant la Commune de Paris, il fut capitaine au 200e bataillon de la Garde nationale et il aurait été « délégué dans la Nièvre pour soulever la province en faveur de la Commune » — Voir J.-A. Bernard.
Le 3e conseil de guerre le condamna par contumace, le 9 juillet 1872, à la déportation simple. Il n’avait subi antérieurement aucune condamnation.
Réfugié à Bruxelles, il fit partie de la société le Prêt mutuel. Il fut gracié le 17 mai 1879 sous condition d’arrêté d’expulsion.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65908, notice MAZZONI, Masoni, Gervais, Protais dit Guérin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/856 B, n° 2746. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Gazette des Tribunaux, 8-9 juillet 1872.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément