MEILHEURAT Jean, François

Né le 26 août 1831 à Nemours (Seine-et-Marne) ; boulanger ; communard.

Il était veuf, sans enfant. Il avait été soumis à la surveillance de la haute police à la suite d’une condamnation à sept ans de réclusion, en 1859, par la cour d’assises de Seine-et-Marne, pour attentat à la pudeur et violences.
Il se trouvait en 1871 à Puiseaux (Loiret) et il vint à Paris. Il fut condamné, le 20 janvier 1872, par le 11e conseil de guerre (jugement révisé et confirmé le 8 février 1872) à cinq ans de détention pour faits insurrectionnels.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65927, notice MEILHEURAT Jean, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 février 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/824.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément