MEILLARD Nicolas

Né le 11 février 1831 à Lyon (Rhône) ; y demeurant ; ajusteur-mécanicien ; participant à la Commune de Lyon.

Capitaine au 20e bataillon de la Garde nationale, Meillard accepta le commandement de l’Hôtel de Ville envahi par les insurgés le 22 mars 1871. Il prétendit par la suite avoir agi dans l’intérêt de l’ordre.
Le 2e conseil de guerre de Lyon le condamna, le 2 septembre 1871, à un an de prison. Il fut gracié le 14 mai 1872.
Représenté comme un homme laborieux et d’excellente moralité, Meillard, étant militaire, avait été condamné le 18 septembre 1851 à cinq ans de fers pour insultes et menaces envers deux caporaux, peine commuée le 30 décembre suivant, en cinq ans de boulet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65930, notice MEILLARD Nicolas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/737. — Gazette des Tribunaux, août-septembre 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément