MEITZIG (ou MERTZIG) Guillaume, Frédéric

Né le 16 novembre 1850 en Luxembourg ; vidangeur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire ; domicilié à Paris, 17, rue des Ardennes (XIXe arr.). Il avait subi six condamnations, de 1866 à 1870, dont cinq pour vol. « Il est difficile de connaître les agissements de ce vaurien pendant l’insurrection » : il disait avoir été dans les ambulances.
Arrêté le 28 mai 1871, il fut incarcéré à Rochefort. Il fut condamné, le 12 février 1872, par le 14e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il s’évada le 19 mars de l’hôpital, où il était sous surveillance de la préfecture de police. Il fut repris, et arriva à Nouméa le 2 novembre 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65937, notice MEITZIG (ou MERTZIG) Guillaume, Frédéric, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/831 et BB 27. — Louis Bretonnière, Roger Pérrenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot et de L. Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément