MERLIER Édouard

Né le 1er avril 1833 à Paris ; y demeurant ; ouvrier passementier ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Ancien militaire, il avait été libéré, paraît-il, avec un certificat de bonne conduite.
Devenu, pendant le 1er Siège, sergent dans la Garde nationale où il avait été blessé et s’était bien conduit, il fut élu lieutenant après le 18 mars 1871 et suivit son bataillon à Neuilly le 21 avril. Il fut chargé de défendre la barricade de la rue de l’Ourcq (XIXe arr.), du 22 mai au 25, puis il rentra chez lui et y demeura.
Il déclara n’avoir jamais subi de condamnation ; il produisit de bons certificats de ses patrons. Il fut condamné, le 17 novembre 1871, à un an de prison.
Domicilié Petite Villette, impasse Saint Nicolas, il fut libéré le 17 novembre 1872 de la prison de Beauvais.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66063, notice MERLIER Édouard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/737.— Arch. Dép. Oise, Mp 1517/3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément