MICHALLET François

Né vers 1833 ; teinturier ; militant de l’AIT à Lyon.

Après la disparition de la plupart des sections lyonnaises, en 1868, Michallet fit partie de la Commission d’initiative chargée de la réorganisation de l’Internationale à Lyon et, le 25 janvier 1870, il fut désigné avec Bret, Dupuis, Pichot et Pulliat pour s’occuper des questions de contrôle. (L’Internationale, 30 janvier 1870 ; Testut, L’Internationale, op. cit., pp. 170-171).

J. Gaumont signale un François Michalet (un seul l), liseur de dessins, militant coopérateur qui fut, vers 1870, membre de l’Internationale lyonnaise (Cf. J. Gaumont, Histoire générale de la coopération en France, op. cit., t. 1, p. 605). Il s’agit vraisemblablement de la même personne qui habita à Lyon, 12, rue Imbert-Colomès (Arch. Mun. Lyon, I 2/55, pièce 27), puis, 13, rue de la Vieille (Arch. Mun. Lyon, I 2/55, pièce 53). Michallet avait participé à l’action révolutionnaire en 1848 et 1849.
Le 10 mai 1870, il fut inculpé, pour sa participation à l’Internationale, « d’affiliation à une association illicite et à société secrète ». (Ibid. pièce 53). Voir F. Michalet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66186, notice MICHALLET François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 mars 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément