MICHOT

Chanteur de l’Opéra ; communard.

Il participa à la représentation de bienfaisance donnée au Théâtre-Lyrique, le 18 mai 1871, sous le patronage des membres de la Commune de Paris (J.O. Commune, op. cit., 20 mai). Voir Agar.

Y aurait-il identité avec Michot Jules, né à Lyon, artiste lyrique qui, ayant servi la Commune (sans autre précision), trouva refuge à Anvers (cf. Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 262 336 — en 1880) ?

Il s’agit probablement du ténor Jules Michot (né le 22 mai 1828 à Lyon, Rhône — mort le 22 avril 1896 à Chatou, Seine-et-Oise), qui fut arrêté fin juillet 1871 pour avoir « organisé des bataillons au service de la Commune » (selon Le Figaro du 30 juillet 1871). Il put reprendre sa carrière à partir du milieu des années 1870.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66238, notice MICHOT, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 janvier 2020.

SOURCES : La Rue, 4 janvier 1868, p. 7. — Le Figaro, 29 et 30 juillet 1871. — Biographie de Pierre Jules Michot sur le site artlyriquefr.fr . — Notes de Michèle Audin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément