MERCIER Victor

Par Claude Pennetier, Jean-Louis Pinol

Né le 14 octobre 1885 à Bourrou (Dordogne), mort le 16 avril 1976 à Périgueux ; cheminot ; syndicaliste unitaire (CGTU) et militant communiste ; conseiller municipal de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne).

Fils de cultivateurs, Victor Mercier habitait à Choisy-le-Roi. Employé à la Compagnie des chemins de fer, il fut élu en mai 1921 secrétaire adjoint du syndicat des cheminots du PO.

Secrétaire en mai 1926 du syndicat unitaire des cheminots du PO qui regroupait alors 1 000 adhérents (le bureau comprenait Henri Chatufaud et Raoul Montagut, secrétaires adjoints, Armand Robin, trésorier), il eut en 1927 un différend avec Henri Chatufaud et la cellule communiste du PO. Bien que communiste, il refusa de se retirer au profit d’Henri Chatufaud, désigné par la cellule pour être secrétaire général du syndicat. Il fut blâmé (voir Flageol).

En 1929, Victor Mercier, membre de la cellule n° 413 (cellule PO) et responsable du groupe d’autodéfense, était aussi secrétaire du syndicat unitaire des cheminots de Paris-PO. Le bureau syndical était constitué de Louis Rousseau, Charles Jambon, Jean Louis, François Binet, Jean Lozachmeur et Justin Nez).

Candidat sans succès sur la liste du BOP aux élections municipales de 1927 à Choisy-le-Roi dans le quartier des Gondoles, il entra au conseil municipal le 12 mai 1929 et fut réélu le 5 mai 1935. Le conseil de la préfecture le déchut de son mandat le 15 février 1940 pour appartenance au Parti communiste. Retraité, il vivait alors à Lesparat, commune de Boulazac (Dordogne).

Marié, veuf, Victor Mercier était domicilié à Grignols lorsqu’il mourut le 16 avril 1976 à Périgueux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6626, notice MERCIER Victor par Claude Pennetier, Jean-Louis Pinol, version mise en ligne le 8 septembre 2009, dernière modification le 12 septembre 2013.

Par Claude Pennetier, Jean-Louis Pinol

SOURCES : Arch. Nat., F7/13691 et 13692. — Arch. Dép. Paris, DM3, versements 10451/76/1 et 10441/64/2. — Arch. PPo. 308. — Arch. Com. Choisy-le-Roi. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément