MINIOT Gustave

Né le 16 janvier 1851 à Paris ; couvreur ; communard.

Son père, champignonniste, demeurait à Paris-Montrouge (Seine), 8, impasse des Moulins. Il était célibataire. Il avoua avoir subi avant 1870 deux condamnations à quinze jours et un mois de prison pour vols de fruits.
Engagé volontaire au 29e régiment de ligne, pour la durée de la guerre, il rentra à Paris après sa libération ; vers la fin de mars 1871, il se fit incorporer à la 1re compagnie des Volontaires de Montrouge. Fait prisonnier le 25 mai, à la barricade de la place Jeanne-d’Arc (XIIIe arr.), il fut incarcéré à Rochefort et fut finalement condamné, le 15 juin 1872, par le 16e conseil de guerre, à cinq ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66351, notice MINIOT Gustave, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/774. — Louis Bretonnière, Roger Pérrenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément