MIOT Aristide

Par Pierre Baudrier

Médecin à Paris sous la Commune

Par arrêté du 5 mai 1871, le docteur Miot fut nommé médecin-major du 248e bataillon fédéré.
De retour à la vie civile il sera médecin de la société de secours mutuels dite « L’Union des Archives », il l’était encore en 1905 alors qu’en 1899 on le considérait comme le doyen des médecins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66363, notice MIOT Aristide par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 août 2022.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : J.O. Commune, 8 mai 1871. — Journal officiel de la République française, 25 janvier 1905, p. 673. – Bulletin des sociétés de secours mutuels, 1er janvier 1899.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément