MONGIN Alphonse

Bijoutier ; communard, exilé en Grande-Bretagne.

Il fut membre de la commission administrative de la Société des réfugiés à Londres, en 1872. Voir Antoine Arnaud, dit Arnault. En août 1872, il était le secrétaire de la commission de secours des réfugiés politiques.
En octobre 1872, il écrivit à Karl Marx pour le remercier de l’envoi du premier fascicule de la traduction du Capital en français.
En avril 1878, Alphonse Mongin était aux États-Unis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66498, notice MONGIN Alphonse, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 mars 2020.

SOURCES : Paul Martinez, Paris Communard refugees in Britain, 1871-1880, thèse, University of Sussex, 1981. — Note de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément