MONGONDRY Edmond, Jean, Victor

Né le 21 novembre 1854 au Loroux-Bottereau (Loire-Inférieure) ; demeurant à Paris, 54, rue Joseph-de-Maistre (XVIIIe arr.) ; journalier ; jeune communard.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il appartint à la 4e compagnie de marche du 166e bataillon, et continua son service après le 18 mars 1871. Il quitta son bataillon le 21 mai, puis fut forcé de reprendre son fusil. « Blessé à l’œil par le crachement de son fusil », le 24 mai, il fut soigné à l’ambulance de la mairie du Xe arr. puis du XIe arr.
« Son père a été tué parmi les insurgés ». Fait prisonnier le 28 mai, il fut condamné, le 8 mai 1872, par le 9e conseil de guerre, à trois ans de prison et dix ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66503, notice MONGONDRY Edmond, Jean, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 mars 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/774.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément