MONIER Léon [et non MONNIER]

Né le 19 août 1833 à Paris (Xe arr. ancien), mort le 17 août 1899 à Paris (XIVe arr.) ; menuisier ; domicilié 233, rue Lecourbe (XVe arr.) ; communard.

Léon Monier était marié à une couturière et père de deux enfants. Pendant dans le Siège de Paris, il s’engagea dans le 136e bataillon de la Garde nationale et fut élu sergent dans la 1ère compagnie, il continua de servir après le 18 mars 1871 et fut élu capitaine. Il prétendit n’avoir fait qu’un service intérieur mais reconnut avoir été à Belleville pendant la Semaine sanglante. Échappant à la répression, il fut condamné par contumace, le 21 décembre 1872, par le 16e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il fut arrêté le 4 janvier 1874 et écroué à la prison militaire des Chantiers à Versailles ; il fut condamné, le 23 janvier 1874, à six jours de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66505, notice MONIER Léon [et non MONNIER], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 avril 2022.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil GR 8 J 56 (1447). — Arch. Paris, D2R4 27 et V4E 9754 (3474). — Notes de P.-H. Zaidman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément