MONNE Bertrand

Né le 4 janvier 1837 à Dax (Landes) ; demeurant à Paris, 7, rue des Boulets (XIe arr.) ; plâtrier ; communard.

Il était célibataire. Ancien militaire, il appartint, pendant le 1er Siège, au 138e régiment de ligne, dirigé le 15 mars 1871 sur Orléans. Libéré fin mars, Monne revint à Paris ; on le força, dit-il, à entrer dans un bataillon de chasseurs fédérés ; le 21 mai, il était blessé et soigné à l’ambulance du couvent de l’Assomption, à Passy (XVIe arr.). Fait prisonnier le 22, il fut condamné, le 21 mars 1872, par le 14e conseil de guerre, à un an de prison et un an de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66520, notice MONNE Bertrand, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 mars 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/788.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément