MONNET Pierre

Né le 26 février 1824 à Neuvy-sur-Loire (Nièvre) ; ouvrier maçon dans cette ville ; sympathisant de la Commune de Paris.

Il était marié, un enfant. Il fut condamné, le 8 décembre 1871, par la cour d’assises du Loiret à sept ans de détention pour avoir, le 19 avril 1871, en tant que conseiller municipal, tenté d’entraîner la population à l’aide du mouvement insurrectionnel de Cosne. Il n’avait subi antérieurement aucune condamnation. En signant un recours en grâce, il affirma : « Je n’ai aucune prétention politique ».
Détenu à Thouars, il y fut bien noté, mais ne fut cependant libéré que le 30 janvier 1877. Voir Alexandre Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66525, notice MONNET Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/736 et 749. — Gazette des Tribunaux, 10 décembre 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément