MÉTRAL Jacques

Par Pierre Vincent

Né le 23 mai 1928 à Genève (Suisse), mort le 4 mars 2010 à Quincy-sous-Sénart (Essonne) ; cadre administratif ; secrétaire adjoint de l’Union fédérale cadres et maîtrise (CGT) de janvier 1968 à juin 1972 ; membre de la commission administrative de la Fédération CGT des cheminots (1970-1973).

Le père de Jacques Métral était représentant en alimentation. L’un de ses oncles, mécanicien à la SNCF, fut déporté et mourut au camp de Dora (Allemagne) en janvier 1945.

Jacques Métral n’exerça aucun emploi avant d’entrer à la SNCF le 20 juin 1946 à Saint-Gervais-le-Fayet (Haute-Savoie). Des problèmes de vue le conduisirent à effectuer sa carrière dans le service administratif où, parti de l’exécution, il accéda au niveau cadre.

Dès juillet 1946, il s’engagea à la CGT, devint collecteur et délégué au comité mixte collectif de Chambéry (Savoie). Plus tard, il devint délégué cadres à la CGT. Il accéda au poste de secrétaire adjoint de l’UFCM-CGT en janvier 1968 et le conserva jusqu’en juin 1972. Il fut également membre de la commission administrative de la Fédération CGT des cheminots de 1970 à 1973. Il prit sa retraite en juillet 1983.

Il est marié avec une cheminote.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6658, notice MÉTRAL Jacques par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 2 décembre 2021.

Par Pierre Vincent

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Notes de Jean-Pierre Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément