MOQUET Auguste, François

Né le 8 novembre 1824 à Lévignen (Oise) ; demeurant à Paris ; cocher ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants. Depuis la formation de la Garde nationale, il faisait partie de la 9e compagnie sédentaire du 179e bataillon, et il continua son service sous la Commune de Paris. Il prétendit être rentré définitivement chez lui le 26 mai 1871.
Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas très bons (selon la police) : il était signalé « comme un partisan exalté de la Commune ». Les personnes chez qui il avait été employé n’avaient jamais rien eu à lui reprocher. Condamné, le 8 mars 1872, par le 7e conseil de guerre, à un an de prison et à dix ans de privation des droits civiques, il obtint, le 14 septembre 1872, remise de sa peine, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66607, notice MOQUET Auguste, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 mars 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/759.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément