MOREL Alfred, Alexandre

Essayeur-poinçonneur à la Bourse de Marseille (Bouches-du-Rhône) ; participant à la Commune de Marseille ; adhérent de l’AIT.

Après avoir pris une part active à la proclamation de la République à Marseille, le 4 septembre 1870, Morel participa dans la même ville à l’insurrection des 23 mars-4 avril 1871 et fut nommé directeur du Mont-de-Piété.
Le conseil de guerre de Marseille le condamna par contumace, le 12 février 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation.
Morel fut arrêté à Gênes avec L. Marchand, E. Protot, E. Fontaneau, J.B. Pillard, et M. Vieux : Marchand et Protot pour avoir pris part à la Commune, les quatre autres comme ayant pris part à l’insurrection de Marseille et « tous six membres de l’Internationale ». Le ménage Morel fut recueilli à Genève par Courbet.
Morel fit partie de la section de Vevey de l’Internationale.
Voir J. Vasseur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66691, notice MOREL Alfred, Alexandre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/824 et /866. — BB 30/1171, rapports des 6 et 14 août 1873. — Arch. PPo., B a/438, rapport Testut (n° 47), 27 septembre 1875. — L. Descaves, Philémon..., op. cit., pp. 240-241.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément