MUNIER Dominique

Né le 11 juin 1828 à Lunéville (Meurthe) ; tapissier ; communard.

Célibataire, demeurant à Paris, impasse Traînée (XVIIIe arr.), Dominique Munier était tapissier.
Il continua son service, après le 18 mars 1871, au 32e bataillon de la Garde nationale. Fait prisonnier à Asnières le 17 avril, il fut condamné, le 21 février 1872, par le 17e conseil de guerre, à quatre ans de prison et à dix ans de privation des droits civiques ; le 7 décembre 1872, il vit sa peine réduite à deux ans, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66936, notice MUNIER Dominique, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 mars 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/779.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément