MIALLIER René Jean Baptiste (ou MIAILLIER, ou MIALLER)

Par Eric Panthou

Né le 20 juillet 1913 à Tallende (Puy-de-Dôme), mort le 18 juillet 1982 à Tallende ; cheminot ; syndicaliste CGT et militant communiste, membre du secrétariat fédéral du PCF du Puy-de-Dôme.

Fils de Gilbert et de Marie, née Rochefort, René Miallier était employé SNCF. Il adhéra au PCF en 1945.

Il fut élu au comité fédéral du PCF du Puy-de-Dôme à l’issue de à la 8éme conférence fédérale, 21 et 22 février 1953. A l’issue de la conférence suivante, il intègre le secrétariat départemental aux côtés de Georges Albaret, premier secrétaire, Jean Juliat et Armand Lachaud. Il était écrit à son propos par le Bureau fédéral avant la conférence : "Membre du Bureau de la Section Pierre Semard. Très favorablement connu chez les cheminots. A eu une excellent position dans les grèves d’août. Il est l’un des dirigeants les plus aimés des cheminots de Clermont".

Lors de la Xéme Conférence fédérale, 26 et 27 mai 1956, il quitta le secrétariat, simplement élu au comité fédéral. Le Bureau fédéral justifia ainsi cette décision : "N’a joué aucune rôle au secrétariat et au BF depuis un long moment."
Il était alors Responsable du syndicat CGT des cheminots de Clermont-Ferrand.
Il ne fut pas reproposé par la Bureau fédéral au moment de la 11éme conférence du 19 mai 1957. On lui reprochait de ne jamais assister au Comité fédéral et son manque d’activité pour le Parti au niveau de la fédération ou de sa propre cellule à la gare de Clermont-Ferrand.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6696, notice MIALLIER René Jean Baptiste (ou MIAILLIER, ou MIALLER) par Eric Panthou, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 18 novembre 2020.

Par Eric Panthou

SOURCES : Comités fédéraux du PCF. — Archives fédération PCF du Puy-de-Dôme. — Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément