MYRTIL Michel

Né le 28 octobre 1849 à Bionville-sur-Nied (Moselle) ; employé de commerce ; communard.

Il était marié. Garde sous la Commune de Paris, au 227e bataillon fédéré, il fut condamné par contumace, le 15 mars 1873, par le 20e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il fut amnistié en 1879.
Il se confond peut-être avec Myrtil, qui appartenait sous la Commune au comité du club Nicolas-des-Champs du IIIe arr. de Paris. Ce comité comprenait : Bernard, Chaponnet, Landeck, Mangniez, Michau, Myrtil. Le secrétaire du club était Paysant (cf. Murailles... 1871, op. cit., p. 145).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article66972, notice MYRTIL Michel, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 mars 2020.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 20e conseil (n° 697). — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément