NARJOT Jean-Louis

Né le 29 décembre 1829 à Paris ; y demeurant, 101, rue du Faubourg-Saint-Antoine (XIe arr.) ; bijoutier ; communard.

Il était célibataire. Pendant l’insurrection, il était simple garde à la 6e compagnie du 241e bataillon ; le 12 mai 1871, il alla à Asnières et y resta deux jours, puis revint à Paris. Le 21 mai, il rentra chez lui ; il aurait rendu ses armes à la troupe le 23. Arrêté le 14 juin, il affirmait ne pas avoir d’antécédents judiciaires.
Les renseignements recueillis sur sa conduite et sa moralité étaient bons. Il fut condamné, le 11 mars 1872, par le 7e conseil de guerre, à la déportation simple, et vit sa peine commuée le 3 août 1872 en deux ans de prison, avec privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67003, notice NARJOT Jean-Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 mars 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/763.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément