NEUMAYER Paul

Né le 24 juillet 1840 à Paris ; employé de commerce ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Ses parents, employés au ministère des Affaires étrangères, l’avaient chassé en raison de sa mauvaise conduite. En 1863, étant soldat, il subit une condamnation à un an de prison pour vol de quatre pains de munition.
Simple garde, pendant le 1er Siège, au 115e bataillon, il continua son service sous la Commune de Paris à la 1re compagnie de marche du même bataillon, sous les ordres du docteur Goupil, membre de la Commune ; il servit également comme commis principal au ministère des Affaires Étrangères.
Condamné, le 21 mai 1872, par le 23e conseil de guerre, à la déportation simple, il arriva à Nouméa le 4 janvier 1875. Il obtint en 1878 la remise de sa peine sous condition de résidence obligatoire, puis, amnistié, il rentra par le Calvados.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67067, notice NEUMAYER Paul, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/804 n° 3217 S 74 et BB 27. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — J.O. Commune, 14 avril 1871. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément