NICOLAS Jean [Commune de Paris]

Né le 18 mars 1820 à Lyon (Rhône) ; serrurier ; communard.

Il était marié, père de deux enfants ; il avoua avoir été condamné à six jours de prison pour rixe (pas trace de cette condamnation sur son casier judiciaire). Ancien soldat d’administration, il avait été libéré en 1847.
Pendant le 1er Siège, il appartint à la 4e compagnie du 208e bataillon de la Garde nationale ; en avril 1871, il se fit incorporer à la 4e compagnie sédentaire du 180e bataillon fédéré. Il paraîtrait s’être caché du 23 au 28 mai ; vers la fin de l’insurrection, il avait été nommé capitaine au 2e régiment de fuséens ; il avoua, puis nia ce fait.
Arrêté le 26 juin 1871, il fut condamné, le 23 janvier 1872, par le 8e conseil de guerre, à deux ans de prison et à cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67103, notice NICOLAS Jean [Commune de Paris], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 mars 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/786.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément