NIEMIEC Rosalie, Augustine, née Kosakowska, Kosakowski

Par Jean Maitron

Communarde

D’origine polonaise, tailleuse d’habits, elle fut condamnée, le 2 mai 1872, par le 15e conseil de guerre, à deux ans de prison et 200 f d’amende pour « avoir, par des discours, cris ou menaces, cherché à troubler la paix publique, en excitant le mépris ou la haine des citoyens les uns contre les autres, dans un mouvement insurrectionnel ». Elle fut internée à Auberive.
Voir Wroblewski W.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67131, notice NIEMIEC Rosalie, Augustine, née Kosakowska, Kosakowski par Jean Maitron, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 mars 2021.

Par Jean Maitron

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/745, n° 3837. — K. Wyczanska, Polacy W Komunie..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément