OBYN Jean

Né le 24 janvier 1850 à Gistel (Belgique) ; de nationalité belge ; demeurant à Argenteuil (Seine-et-Oise) où il habita durant toute la guerre ; charretier ; communard.

Il était célibataire. Le 24 avril 1871, sans ouvrage, dit-il, il se fit incorporer à la 1re compagnie de marche du 107e bataillon fédéré. Du 9 ou 10 mai au 15, il se trouvait à Issy ; il fut admis dans une ambulance comme fiévreux et arrêté le 24 mai dans cette ambulance.
Selon des renseignements de la police, il se livrait à l’ivrognerie. Condamné, le 23 mars 1872, par le 12e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la surveillance à vie, il obtint une remise d’un an le 16 novembre 1875. Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67247, notice OBYN Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/765. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément