OLIVIER Alcide, Pierre

Né à Luçon (Vendée) le 7 juillet 1834 ; chef de la 2e division à la préfecture de police ; communard.

Sous la Commune de Paris, Olivier était employé de bureau à la direction de l’Enregistrement et du Timbre.
Condamné par contumace une première fois, le 29 septembre 1871, à deux ans de prison pour usurpation de fonctions, puis, le 11 juillet 1873, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la privation des droits civiques, il obtint la remise de sa peine le 20 avril 1879.
Réfugié en Suisse, il travailla avec Paul Pia — Voir ce nom — puis s’installa dans le Valais (cf. L. Descaves, Philémon... op. cit., pp. 250 et 263).
Descaves le qualifie d’« ex-directeur de l’enregistrement » sous la Commune. Le confond-il avec Olivier J.-M. ?
Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67279, notice OLIVIER Alcide, Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/858, n° 3173, S 79. — Arch. Min. Guerre, 4e conseil (n° 1127). — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément