PANON Joseph, Auguste (père)

Né le 25 mars 1828 à Metz (Lorraine allemande) ; demeurant à Paris ; employé comptable ; communard.

Il était marié, père d’un enfant (Voir Panon Julien). Employé dix-sept ans comme teneur de livres à la raffinerie Say, alors que sa femme tenait une épicerie, 37, avenue d’Italie, XIIIe arr., il occupait depuis six ans un poste important au bureau de bienfaisance de l’arr. et songeait en 1870 à se retirer des affaires.
Il fut, pendant le 1er Siège, officier-payeur au 42e bataillon de la Garde nationale, et conserva ces fonctions sous la Commune de Paris ; il les exerça jusqu’au 14 mai 1871. « Quand le triomphe du gouvernement ne fut plus douteux, il se réfugia à Saint-Maur des-Fossés ». En tant que Lorrain, souligna-t-on, il aurait pu se dispenser de servir ; sa conduite était satisfaisante, mais c’était « un communeux de la pire espèce ».
Il fut condamné le 15 janvier 1872, par le 10e conseil de guerre, à la déportation simple ; sa peine fut commuée le 3 février 1872 en cinq ans de détention, avec dégradation civique ; le reste, sauf la dégradation, lui fut remis le 11 mars 1874, et la surveillance levée le 19 décembre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67476, notice PANON Joseph, Auguste (père), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24 (?).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément