PAPILLON Henri, Hippolyte

Né le 6 février 1837 à Paris ; tailleur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il fut condamné le 21 décembre 1871, par le 10e conseil de guerre, à la déportation simple pour faits insurrectionnels ; il arriva à Nouméa le 2 novembre 1872. Amnistié, il rentra par le Var (cf. Arch. PPo., listes d’amnistiés).

Y a-t-il identité avec Papillon, concierge, 16, rue Doudeauville, à Paris, XVIIIe arr., qui travaillait dans un atelier de tailleurs et qui, en 1868, appartenait au groupe blanquiste de La Chapelle, XVIIIe arr., qui comprenait avec lui Bruchet, Gonzala, Lagorgerie, Moreau, Riguet, Thénard jeune, Touche. Voir également Sabatier.

Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67488, notice PAPILLON Henri, Hippolyte, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er avril 2020.

SOURCES : M. Dommanget, Blanqui et l’opposition révolutionnaire..., op. cit.. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément