PAQUIN Jean, Jules

Ouvrier-lithographe. Il fut condamné par contumace, le 30 juillet 1872, par le 14e conseil de guerre, à vingt ans de détention et à la privation des droits civiques, pour faits insurrectionnels. Arrivé en Belgique le 25 août 1872, il habita Bruxelles et Schaerbeek. En 1878, à l’Exposition universelle, il aurait obtenu une médaille d’argent pour une application usuelle des arts du dessin et de la plastique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67502, notice PAQUIN Jean, Jules , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/848. — Arch. Min. Guerre, 31e conseil (n° 519). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 254956 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément