PASCAUD Léon, Frédéric

Né le 26 août 1839 au Chéniers (Creuse) ; demeurant à Paris, chaussée d’Antin (IIe arr.) ; charpentier ; communard.

Marié, sans enfant, il était séparé de sa femme et vivait en concubinage. Pendant le 1er Siège, il était caporal à la 8e compagnie sédentaire du 83e bataillon de la Garde nationale ; nommé sergent au début de mars 1871, il passa, lors de l’insurrection, à la 1re compagnie de marche, et, au début d’avril, il fut élu adjudant ; le 10 avril, il passa 24 heures à Neuilly ; du 12 au 22, il resta à Malakoff ; le 17 mai, il se réfugia chez son frère, chaussée du Maine, et cessa, affirma-t-il, de prendre part à l’insurrection.
Arrêté le 18 juin, il fut condamné, le 18 mars 1872, par le 20e conseil de guerre, à cinq ans de bannissement.
Voir Pascaud Ant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67592, notice PASCAUD Léon, Frédéric, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/762.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément