PASSERIEUX

Domicilié à Bordeaux (Gironde) en 1873 ; ouvrier imprimeur ; ancien condamné politique ; affilié autrefois à la Société « La Marianne » ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs — Voir Wilmart.
« Homme dangereux et à surveiller », d’après une lettre de la préfecture de police de Paris au préfet de la Gironde, en février 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67612, notice PASSERIEUX , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gironde, série M, Police générale, 1868-1875.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément