PATET Victor

Né en 1843 à Roanne (Loire) ; poète ouvrier.

Il passa son enfance et sa jeunesse à Montaud, près de Saint-Étienne (Loire). De 1860 à 1865, il fut marin, puis s’installa à Paris et fut président de la chambre syndicale des mouleurs en fer, de 1867 à 1870. Il était également trésorier du comité Barbès. Il revint ensuite à Roanne où il travailla comme maître fondeur, puis se fit courtier en librairie à Saint-Étienne. Poète à ses heures, il consacra quelques beaux vers aux monts du Forez. Il mourut le 6 janvier 1905.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67630, notice PATET Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 avril 2020.

SOURCE : J.-F. Gonon, Histoire de la chanson stéphanoise et orézienne, Saint-Étienne, 1906, pp. 205-206.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément