PAUVERT Alfred [PAUVERT Jean, Alfred, dit Rovart]

Né le 22 juin 1847 à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) ; employé des lignes télégraphiques, de 1867 à 1870 ; communard.

Sous la Commune de Paris, fin mars 1871, il fut nommé directeur général des lignes télégraphiques à la place de Combatz, « relevé de ses fonctions sur sa demande » et intendant militaire.
Il fut condamné par contumace, le 16 décembre 1872, par le 3e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il s’était réfugié en Angleterre. Au titre d’invité, il assista à Londres à quelques séances du Conseil général de l’Internationale, notamment à celle du 11 juillet 1871.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67693, notice PAUVERT Alfred [PAUVERT Jean, Alfred, dit Rovart], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/858. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 680). — Arch. PPo., listes de contumaces. — J.O. Commune, 25 mars et 8 avril 1871. — Minutes..., op. cit., t. IV.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément