PAYSAN Marie-Louise

Née le 7 mars 1840 à Paris ; couturière ; communarde.

Elle vivait depuis deux ans en concubinage avec Louis, Clément Durand, garde au 122e bataillon fédéré, père de trois enfants, dont elle avait soin. Pendant l’insurrection, pour suivre son amant à l’École militaire, où il avait longtemps été garde, elle revêtit le costume de garde national fédéré et fit quelquefois office de cantinière.
Elle fut condamnée, le 19 avril 1872, par le 26e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

Elle vivait à Paris, 32, rue Michel-Bizot (?) et était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67715, notice PAYSAN Marie-Louise, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/744.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément