PAZDZIERSWKI Jean-Baptiste, Amédée (ou PAZDZIEVKI Jean-Baptiste), dit Bazio ou Pazio

Né le 20 décembre 1846 à Lubersac (Corrèze), « d’un réfugié Polonais de 1830 » ; demeurant à Paris, 111, rue Lauriston, XVIe arr. ; dessinateur en dentelle ; communard.

Il était marié, sans enfant.
« Véritable aventurier », au dire de la police, il fut tour à tour commis marchand de vins, zouave volontaire et déserteur de l’armée de Garibaldi, zouave pontifical. Il servit la Commune, comme capitaine adjudant-major aux Éclaireurs de Bergeret.
Par défaut, il fut condamné à Paris, le 1er août 1872, pour abus de confiance. Puis, par contumace, le 5e conseil de guerre lui infligea, le 14 janvier 1873, la peine de la déportation dans une enceinte fortifiée. Auparavant, il avait subi trois condamnations pour vol : le 6 août 1864, à Paris, six mois de prison ; le 10 novembre 1865, à Bordeaux, trois mois de prison, et le 9 novembre 1866, à Bordeaux également, trois mois de prison.
Était-il affilié à l’Internationale ? À cette question les auteurs du rapport ont répondu par un point d’interrogation.
Pazdzierswki arriva en Belgique en 1872 et se fixa à Bruxelles, 24, rue de l’Impératrice. Il travailla tout d’abord comme ouvrier imprimeur, puis en 1873 devint chanteur de café-concert et se produisit à Bruxelles, Beverloo et Liège.
Voir Wroblewski W.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67717, notice PAZDZIERSWKI Jean-Baptiste, Amédée (ou PAZDZIEVKI Jean-Baptiste), dit Bazio ou Pazio, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 avril 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/864, n° 6747. — Arch. Min. Guerre, 5e conseil. — Arch. PPo., listes de contumaces. — K. Wyczanska, Polacy W Komunie..., op. cit. — Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 255171 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément