PELTIER Charles, Jacques

Né le 23 juin 1825 à Avesnes (Nord) — qui peut être Avesnes-lès-Aubert, Avesnes-sur-Helpe ou Avesnes-le-Sec ; demeurant à Paris, 73, rue de Calais (IXe arr.) ; fondeur en cuivre ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il avait été condamné avant 1870 trois fois pour coups, contravention à la police des messageries et blessure par imprudence.
Il soutint avoir travaillé à Nogent (?) jusqu’au 25 avril 1871 ; il revint alors à Paris, et fut obligé d’entrer dans la 2e batterie d’artillerie de la XXe légion dans laquelle servait son fils ; un de ses frères était simple garde dans un bataillon fédéré et il quitta Paris avec lui le 20 mai. Arrêté à Creil (Oise) faute de papiers, il fut condamné, le 12 avril 1872, par le 9e conseil de guerre, à un an de prison ; il obtint remise du reste le 20 janvier 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67803, notice PELTIER Charles, Jacques, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/777.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément