PERCHEVAL Jacques, Augustin

Fabricant de voitures d’enfant ; demeurant à Rouen (Seine-Inférieure) ; sympathisant de la Commune de Paris.

Militant radical à la fin du Second Empire, il participa activement aux élections de 1869 et à la campagne anti-plébiscitaire en 1870. Désigné par le Comité central démocratique comme candidat au élections municipales qui se tinrent en août de cette même année, il recueillit 1373 voix sur 9627 votants. Il fut condamné, le 15 novembre 1871, par la cour d’assises de la Seine-Inférieure, à six mois de prison, 50 f d’amende et, solidairement, aux dépens et frais du procès pour avoir assisté, le 24 avril, à une réunion non déclarée, en faveur de la Commune de Paris. Voir Cord’homme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67850, notice PERCHEVAL Jacques, Augustin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 janvier 2021.

SOURCE : Marcel Boivin, Le Mouvement ouvrier dans la région de Rouen, 1851-1876, Rouen, 1989. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément